Repas végé. avec quelques ami(e)s Rêves !!!!!!!!!!

Repas végé. avec quelques ami(e)s Rêves !!!!!!!!!!
Page

vendredi 18 octobre 2013

Guerres oubliées et injustice génocides révolte de la terre "Nell"

Alfred de Musset et "l'admiration" de ses contemporains

On ne Badine pas avec l'amour 

 Acte premier.
                           La place devant le Château.

 ..........Il revient aujourd'hui même au château, la bouche toute pleine de façons de parler, si belle, si fleurie qu'on ne sait que lui répondre les trois quart du temps. 
    Toute sa gracieuse personne, est un livre d'or, il ne voit pas un brin d'herbe à terre, qu'il ne nous disent comment, elle s'appelle en latin ; et quand il fait du vent ou qu'il pleut, il vous dit tout clairement pourquoi . 
    Vous ouvrirez les yeux grands comme les yeux que voilà, de le voir dérouler un des parchemins qu'il a colorié d'encres de toutes les couleurs de ses propres mains et sans rien dire à personne.
    Enfin, c'est un diamant fin des pieds la tête, et voilà ce que je viens annoncer au baron.



Du Tourment d'être inconstant.

    Le poète sera né il y a deux cent trois ans en Décembre. Considéré comme mondain et sentimental, il est l'un des écrivains les plus mal aimés de XIX ème Siècle.

   J'aime que l'on ne aime guère ou mal. 
   Baudelaire disait de lui, qu'il n'était qu'un poète "mélancolique", "un croque-mort langoureux".
   Rimbaud recommander de l’exécrer "quatorze fois" parce-qu'il était trop "français", c'est à dire, "haïssable au suprême degré" 
   Verlaine racontait joliment, qu'il "n'avait pas l'heur de  nous plaire".
   Flaubert, dénonçait sa sensibilité de "Coiffeur sentimental".
   Lautréamont, à peine plus ambigu, le surnommait le "Gandin-sans chemise , intellectuelle"et 
   Proust, jamais en reste d'une sentence chapitre, sans doute après un crise d'asthme particulièrement aiguë, précisait, que l'on confondait souvent chez lui le souffle et l'éloquence.   

à suivre

mardi 15 octobre 2013

La Bible d'Amiens de John Ruskin

" Le Vaisseau Glisse vers son tombeau. 

Jamais plus le soleil couchant ne posera 


sur lui sa robe d'or 




jamais plus la lueur des étoiles trembleront



sur les vagues que sépare son entrave




John Ruskin

lundi 14 octobre 2013

Proust plus que Jamais

Proust plus que Jamais



MARCEL PROUST




Lettres    à    sa    voisine
Édition d'Estelle Gaudry et Jean-Yves Tadié

Avant-propos de Jean-Yves Tadié
Collection Blanche, Gallimard

Parution : 17-10-2013


samedi 12 octobre 2013

Camus vs. Sartre (Rare BBC Documentary) (+playlist)

L'Homme Révolté

    


Le révolté au sens étymologique, fait volte face
Il marchait sous le fouet du maître.

Il oppose ce qui est préférable à ce qui ne l'est pas. Toute valeur n'entraîne pas la révolte, mais tout mouvement de révolte invoque tacitement une valeur.


Si confusément que ce soit, une prise de conscience naît du mouvement de révolte ;



http://www.youtube.com/watch?v=00g3sA_TX4M&feature=share&list=PL81E6FA7CCB34CEC1



   la perception, soudain éclatante, qu'il y a dans l'homme quelque chose à quoi l'homme peut s'identifier, fût-ce pour ce pour un temps.

Cette identification jusqu'ici n'était pas sentie réellement
Toute les exactions antérieures au mouvement d'insurrection. l'esclave les souffrait, 

Souvent même il avait reçu sans réagir des ordres plus révoltants que celui qui déclenche son refus. Il y apportait de la patience, avec l'impatience, commence au contraire un mouvement qui peut s'étendre à tout ce qui, auparavant était accepté. 
Cet élan est presque toujours rétroactif.
L'esclave a l'instant où il rejette l'ordre humiliant de son supérieur, rejette en même temps l'état d'esclave lui-même.


   Le mouvement de révolte le porte plus loin qu'il n'était dans le simple refus. Il dépasse même la limite qu'il fixait à son adversaire, demandant maintenant à été traité en égal... Installé auparavant dans un compromis, l'esclave se jette d'un coup dans le tout ou rien.

  La conscience vient au jour avec la révolte. 



Albert Camus
http://youtu.be/MM-14TvCAHM



mardi 8 octobre 2013

Unicef




 

   

   

Boutique Unicef



         
Soutenez l’action de l’Unicef et faites vous plaisir !

   

 

dimanche 6 octobre 2013

je suis très en retard pour l'annonce

Je croyais que nous aurions droit au podcast,
mais non , je suis désolée, par contre nous devrions avoir des livres disques, pour la grande qualité de cette émission enregistré à L'Odéon





L'Amitié dangeureuse

Rencontres philosophiques

animées par Raphaël Enthoven

assisté de Julien Tricard.

En partenariat avec France Culture.
Comment se fait-il que les philosophes aient si peu parlé d’amitié ? à quel malentendu doit-on un silence qui court, quasiment, de l’Antiquité jusqu’à Montaigne ?

 Est-ce parce que l’amitié n’est pas une vertu chrétienne mais héritée du paganisme 




Parce que l’universel n’est pas son affaire ? 


Ou qu’une vertu sélective n’est pas une vertu


 ? Et si l’amitié, cette évidence, ce 

communisme à deux, était plus dangereuse 

qu’on ne pense ? 
Et si, loin d’être un amour pâle, elle 

délivrait la formule secrète d’un amour sans
 amour-propre ? 


C’est à ces questions, entre autres, que nous 
tenterons de ne pas répondre lors de six 


rencontres organisées au Théâtre de 
l’Odéon, en coproduction avec France
Culture selon le même dispositif que l’an dernier :  un invité spécialiste de l’auteur en question, deux lecteurs, un animateur, un public nombreux et une diffusion sur France Culture.


Les Sept Piliers de la sagesse de T. E. Lawrence


Le jour, maintenant, à son zénith, était très chaud, et ma faiblesse avait tellement augmenté que j'arrivais à peine à tenir la tête droite.
Les bouffées de vent fiévreux se pressaient comme des mains brûlantes sur nos visages, enflammant nos yeux. 
Ma souffrance me faisait respirer par la bouche en haletant, le vent me crevassait les lèvres et me grillait la gorge jusqu’à ce qu'elle fût trop sèche pour parler, et que boire devînt douloureux; 
et pourtant j'avais toujours besoin de boire, car ma soif ne me laissait pas rester immobile, ni obtenir la paix à laquelle j'aspirais.
Les mouches étaient un fléau.







vendredi 4 octobre 2013

Anatole France : Les voix

"L'Etat est comme le corps humain



 Toutes les fonctions qu’il accomplit ne sont pas nobles.  »


de Anatole France



Les voix

Voix de L'orgueil : un cri puissant comme un cor.
Des étoiles de sang sur des cuissarde d'or.
On trébuche à travers des chaleurs d'incendie...
Mais en somme la voix s'en va, comme d'un cor.
Voix de la haine : cloche en mer, fausse, assourdie
De neige lente, il fait si froid ! lourde affadie,
La. vie a peu et court follement sur le quai,
Loin de la cloche qui de vient plus assourdie

Voix de la chair : un gros tapage fatigué.
Des gens ont bu. L'endroit fait semblant d'être gai
Des yeux, des noms, et l'air plein de parfums atroces
Où vient mourir le gros tapage fatigué.

Voix d'autrui : Les lointains dans le brouillards. Des Noces
Vont et vienne. des tas d'embarras. des négoces,
Et tout le cirque des civilisations
Au son trotte-menu du violon des noces

Colères, soupirs noirs, regrets, tentations,
Qu'il a fallu pourtant que nous entendissions 
Pour l’alourdissement des silences honnêtes,
Colères, soupirs noirs, regrets, tentations.